Isen Hanso

De UnderTheMist Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Isen Hanso
IsenHanso.png
Scudiens.png
♂ 17 décembre -135
♰ 08 juin -39
Fonctions

Maire d'Isen de -107 à -98

Maire de Scudia de -97 à -39
Autres attributions Stratège militaire, mécène, historien

Isen Hanso, né sur le territoire du Dalath, le 17 novembre -135 et mort le 8 juin -39 à Scudia, est un chef de guerre et scientifique Scudien. Il est le fondateur des villes d'Isen, à laquelle il a donné son prénom, et de Scudia, la cité des sciences.

Biographie

Enfance

Isen Hanso est le fils de Kérald Hanso et Cécilia Hanso, jeune femme issue de la bourgeoisie Pondichéroise. Il naquit dans le camp de guerre de la famille Hanso et de son armée pendant la 2ème Guerre de d'Épuration lors du premier siège de la colline de Mérova. Isen passe le plus grande partie de son enfance et adolescence sur les champs de bataille. Il est, dès ses 15 ans, choisi pour mener plusieurs affrontements sur le continent du Dalath et participe au maintient de la paix aux alentours de la cité de Pondichéry. Lorsqu'il n'est pas sur les champs de bataille, Isen Hanso parfait son éducation avec l'aide des meilleurs percepteurs du continent.

Âge adulte et fondation d'Isen

Dès ses 30 ans, Isen Hanso revient sur les lieux de sa naissance et conquiert définitivement le territoire autour de la colline de Mérova au terme d'un siège de près de deux années. Il pacifie la presqu'île et fonde la ville d'Isen en -107 avant l'Infection. La famille Hanso, nomade depuis plusieurs générations, décide de se sédentariser pour la première fois et s'installe dans la ville en compagnie de ses troupes. Très différent de son père, Isen Hanso est d'un naturel particulièrement impulsif et impatient. Malgré son statut a priori intouchable de fondateur, il ne parvient pas toujours à faire l'unanimité parmi les Iséniens. Ses choix sont clivants et parfois très contestés, comme notamment lorsqu'il décide d'affecter la moitié du budget de la ville au secteur de la recherche à l'insu des autres membres du conseil d'Isen. Il perd de nombreux soutiens à la mort de son père. Privé de la figure paternelle, le jeune homme ne parvient pas à faire face à la Révolte Isénienne menée par Nicola Gracia et le Syndicat du Commerce.

Leader Scudien et mort

Contraint à l'exil, Hanso entraîne avec lui la majeure partie des scientifiques d'Isen, quelques soldats et d'importantes sommes d'argent, ce qui appauvrit considérablement la ville qu'il a fondé. En -97, Isen concrétise son projet de ville des sciences et fonde Scudia. À partir de cette époque, peu d'informations ont été récoltées sur la famille Hanso, qui se complait alors dans le mutisme et le secret. Isen Hanso meurt de vieillesse en -39 avant l'Infection. Les Scudiens n'ayant pas pour habitude de célébrer leurs morts, il est probable qu'il ait été incinéré.

Titres

D'abord chef de guerre pour le compte de sa famille, puis premier maire d'Isen et de Scudia, Hanso est avant tout considéré comme un mécène par de nombreux scientifiques. Il a également occupé le rôle de Chef des armées Scudiennes, un titre trompeur, puisque les armées qui répondaient de cette autorité étaient principalement composées d'hommes issus des campagnes avoisinant Scudia.

Entourage

Isen Hanso ne s'est jamais marié, cependant, il a donné naissance à un fils, Alvaar, né de mère inconnue.

Postérité

Hanso laisse derrière lui son fils, Alvaar, qui lui succédera à la tête des Scudiens. De son vivant, peu de témoignages fiables ont pu refaire surface pour éclairer sa personnalité complexe. Certaines de ses conquêtes féminines le décrivent comme un homme fier et violent, certains scientifiques Scudiens exilés le considèrent comme un mentor parfois tyrannique et possessif.